Un logiciel développé par les étudiants pour les enseignants

L’année académique 2020-2021 a vu l’émergence d’un projet collaboratif entre des étudiants du département Sciences et techniques et la cellule d’Appui pédagogique et numérique (CAP&N) de la HEPL. En ce début d’année académique, l’aventure continue…

Un client HEPL

Dans le cadre du cours « Programmation web avancée » dispensé, entre autres, par Cédric Thiernesse, enseignant et membre de la CAP&N, les étudiants du bloc 2 du Bachelier en Informatique de gestion de la HEPL sont amenés à développer un projet de programmation. Par groupe de deux, ils doivent répondre à un cahier des charges et proposer la meilleure des solutions informatiques pour répondre aux besoins d’un client fictif. De fictif, ce client est devenu, en 2021, concret : la CAP&N !

Françoise Solot, membre de la CAP&N, nous explique : « Avec une méthode active d’apprentissage, basée sur la pédagogie du projet, les étudiants ont été mis en situation via la réalisation et le développement informatique d’un produit, selon la commande et les exigences d’un « client ». La CAP&N, toujours à la recherche d’outils performants y a vu l’opportunité de faire « d’une pierre deux coups ». Nous avons donc « joué le rôle » du « client exigeant », comme si c’était « pour de vrai » ! Les étudiants se sont pris au jeu et nous avons bénéficié d’un accueil digne des professionnels de l’informatique ; chaque groupe rivalisant d’ingéniosité pour nous proposer le meilleur produit. »

Un projet d’étudiants ancré dans le monde réel

Chaque équipe d’étudiants a donc élaboré un logiciel permettant, selon le cahier des charges, de générer des groupes aléatoires sous condition avec ou sans attribution de rôles. « La finalité principale pour les étudiants est bien sûr de maîtriser les compétences visées, mais le fait que le meilleur projet soit retenu pour être réellement utilisé permet de créer une véritable émulation autour de celui-ci. », commente Cédric Thiernesse.

C’est finalement le logiciel développé par Salvatore Porto et Mohamadou Dieng qui a été retenu. Celui-ci répond parfaitement à la demande du client et apporte même des fonctionnalités supplémentaires. « Avec Mohamadou, l’idée que notre travail soit utilisé par quelqu’un nous a particulièrement motivés. C’est aussi une véritable plus-value pour notre entrée dans le monde professionnel car nous avons été confrontés à une situation réelle : stress, gestion d’un projet et apprentissages de nouvelles techniques. » nous explique Salvatore Porto.

Et dans le futur ?

Désormais étudiants en fin de cycle, Salvatore et Mohamadou ont choisi de continuer le travail sur le programme, qu’ils ont nommé « HEPL GroupManager », afin de le rendre complétement opérationnel : « en ce début d’année, nous avons repris notre collaboration et nettoyé le logiciel de ses différents bugs grâce à nos nouvelles connaissances découlant des cours de ce début d’année. »

Le logiciel de génération conditionnelle de groupes va ainsi être amélioré et testé afin de pouvoir être utilisé par les enseignants dans un futur proche.

La CAP&N ne manquera pas de le diffuser dès qu’il sera prêt… et, peut-être, de réitérer la collaboration pour un nouveau projet ? En tout cas, la réflexion est en cours !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Un partenariat avec un éditeur pour renforcer la maîtrise des étudiants

L’IPEPS Seraing Technique entame un partenariat avec l’éditeur Wolters Kluwer, spécialisé notamment dans les logiciels de gestion administrative des cabinets d’avocats. 

Lire la suite...
Actus

Un bachelier en Eco-solidarité, une formation dans l’air du temps

En collaboration avec 6 établissements situés en province de Hainaut, l’IPEPS Seraing Supérieur proposera dès cette année une formation de Bachelier en Eco-solidarité dans un format hybride et innovant.

Lire la suite...
Actus

28 nouveaux Cadets-Pompiers débutent une formation de deux ans à l’Ecole du Feu

Cette formation s’adresse aux jeunes qui ont 16 ou 17 ans au début de la formation. Pendant deux ans, le samedi et durant les congés scolaires, ils se formeront à ce métier exigeant mais essentiel pour la sécurité des citoyens.

Lire la suite...