Les nouveautés de la Technosphère et du Techni Truck

Ce mercredi 18 mai à l’EP Seraing, les projets Technosphère et Techni Truck dévoilaient leurs nouveaux modules pédagogiques à destination respectivement des élèves du secondaire et du fondamental.

Sensibiliser les jeunes – et plus particulièrement les élèves de 6e primaire – aux métiers techniques, c’est l’objectif que s’est fixé le Techni Truck de la Province de Liège il y a 13 ans. Quatre modules (sur l’électricité, l’électronique, la construction et la robotique) sont ainsi proposés aux écoles sous la forme d’un jeu éducatif.

S’initier au codage avec Kocode

Cette année, un cinquième module a vu le jour : Kocode le koala. Son principe : initier les élèves à la programmation grâce à des blocs couleur codés. Leur mission : repeupler les forêts australiennes durement touchées par la déforestation ! Kocode a construit une serre pour cultiver l’eucalyptus, mais ne peut pas la programmer… C’est donc là que l’enfant intervient !

Avec la technologie micro:bit, l’élève apprend le codage et découvre l’univers de l’électronique et de la programmation. Mais le micro:bit, c’est quoi ? Un petit ordinateur sous forme de carte, programmable et équipée de boutons, de capteurs de température et de luminosité, de panneaux led intégrés, de gyroscopes… Bref, un véritable condensé de technologies ! Tour à tour, la carte deviendra un robot, une télécommande, une alarme ultrason ou une sonde pour les plantes. Pour y parvenir, il faudra d’abord la programmer depuis un navigateur web, en « Block Editor ». Ce programme ainsi créé se copie alors comme dans une clé USB.

Cette initiative permet aux enfants d’appréhender les études secondaires différemment et de les guider vers des domaines techniques variés tels que l’industrie automobile, l’électricité, l’électronique, la construction, l’informatique et bien d’autres. Itinérant, le dispositif Techni Truck se déplace dans les écoles de la province.

Une app mobile pour découvrir 32 métiers en jouant

Pour la Technosphère, le défi était de taille : innover pour la phase 3 du projet. Comment réinvestir les thématiques précédentes (énergies renouvelables et gestion durable de l’eau) pour créer quelque chose de complètement nouveau ?

Avec Technosphère 3.0, le défi a été relevé ! En septembre 2022, pour la rentrée scolaire, les élèves du secondaire pourront jouer à plusieurs mini-jeux sur une application Android et iOS. Mini-jeux qui rassembleront une bonne partie des métiers rencontrés lors des phases 1 et 2.

32 métiers, à découvrir dans 8 mondes différents (GeoTerra, Microcosmica, Electroworld…), avec autant de jeux basés sur les principes classiques du gaming : swipe (glissement du doigt sur l’écran), réflexion, rapidité… Une application dans l’ère du temps, qui donne accès à toutes les informations nécessaires pour continuer son apprentissage des métiers techniques après le secondaire.

En effet, après chaque jeu, l’élève débloque une fiche-métier, découvre donc en quoi il consiste et surtout comment il peut s’y former dans le futur. « Ils ont le droit de faire des études supérieures ! », c’est un peu le message que souhaite faire passer la Technosphère. Toutes les possibilités sont donc synthétisées, entre Haute Ecole, Université ou encore Promotion sociale… Ce que les parents peuvent découvrir aussi ! Au moment de s’inscrire, il est possible de choisir un profil parent, élève ou professeur. Là où le jeune devra passer par le jeu pour débloquer les informations, les adultes pourront directement y avoir accès.

Une application à laquelle on peut donc jouer après les cours. Mais pendant, comment ça se passe ? La Technosphère a pensé à tout, puisqu’elle s’est également penchée sur cette question, en s’inscrivant sur la plate-forme d’enseignement Moodle. Les fiches pédagogiques créées pour les phases 1 et 2 ont été adaptées et permettent désormais un enseignement différencié, à distance, et surtout interactif. Le principe : créer un cours via des modèles préexistants, de manière totalement libre. Une base commune, mais de multiples possibilités d’enseignement.

Au travers de ces deux projets, nos équipes sensibilisent les jeunes, filles comme garçons, aux métiers techniques et scientifiques et aux études qui y préparent. Grâce à ces dispositifs à la fois ludiques et pédagogiques, l’Enseignement de la Province de Liège contribue à sa mission de former les jeunes à devenir des actrices et acteurs à part entière de la société de demain !

Envie d’en savoir plus ? C’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Un partenariat avec un éditeur pour renforcer la maîtrise des étudiants

L’IPEPS Seraing Technique entame un partenariat avec l’éditeur Wolters Kluwer, spécialisé notamment dans les logiciels de gestion administrative des cabinets d’avocats. 

Lire la suite...
Actus

Un bachelier en Eco-solidarité, une formation dans l’air du temps

En collaboration avec 6 établissements situés en province de Hainaut, l’IPEPS Seraing Supérieur proposera dès cette année une formation de Bachelier en Eco-solidarité dans un format hybride et innovant.

Lire la suite...
Actus

28 nouveaux Cadets-Pompiers débutent une formation de deux ans à l’Ecole du Feu

Cette formation s’adresse aux jeunes qui ont 16 ou 17 ans au début de la formation. Pendant deux ans, le samedi et durant les congés scolaires, ils se formeront à ce métier exigeant mais essentiel pour la sécurité des citoyens.

Lire la suite...