Les étudiants agronomes s’exercent aux techniques d’analyse de pointe

Dans les laboratoires du GIGA au CHU de Liège et du centre de compétence APTASKIL, les étudiants en agronomie de la HEPL se sont exercés aux techniques génétiques et chromatographiques. De quoi bien se préparer pour répondre aux exigences de leur futur métier !

C’est dans les laboratoires du Groupe Interdisciplinaire de Génoprotéomique Appliquée (GIGA) du CHU de Liège que les étudiantes et étudiants de fin de cycle de la formation du Bachelier en Agronomie – orientation Agro-industries et Biotechnologies de la HEPL se sont formés à plusieurs techniques génétiques.

Le GIGA, situé sur le campus du Sart Tilman, est une structure regroupant quatre grandes composantes : la recherche, les plates-formes technologiques, l’aspect formation et l’hébergement d’entreprises.

L’axe formation en biotechnologies est géré par le Forem et permet de former notamment des étudiants des Hautes Écoles.

Pendant 3 jours, les étudiants ont manipulé du matériel de pointe et se sont formés à diverses techniques génétiques telles que la Reverse Transcriptase (RT) pour transformer l’ARN en ADN, et la Polymérisation en chaîne (PCR) qui permet la multiplication en laboratoire d’une séquence d’ADN prédéfinie.

Ces techniques sont utilisées tant en médecine (mise en évidence notamment des différentes souches causant la COVID19) qu’en agronomie dans le cadre des contrôles microbiologiques, pour détecter la présence de germes pathogènes dans les produits alimentaires, mais aussi dans la classification du vivant.

Une formation qui donc indispensable à nos futurs agronomes dans le cadre de leur futur métier !

Grâce à un partenariat avec APTASKIL, centre de compétence et de formation aux métiers de la chimie, des biotechnologies et de la biopharmacie, les étudiantes et étudiants de suite de cycle du Bachelier en Agronomie – orientation Environnement et agro-industries et orientation Biotechnologies – de la HEPL ont eu l’opportunité de suivre, pendant deux jours, une formation aux techniques d’analyse chromatographique.

Pendant cette formation entièrement pratique, les étudiants ont eu l’occasion d’utiliser des appareils de chromatographie liquide à haute performance (HPLC) et de chromatographie en phase gazeuse (GC). 

Ils ont d’abord été amenés à parcourir les différents éléments des dispositifs, à analyser des échantillons connus et inconnus et à résoudre d’éventuels problèmes techniques. Au terme de ces deux jours, les étudiants ont rédigé et présenté la (ou les) méthode(s) développée(s).

Cette formation aux techniques d’analyse de pointe est indispensable aux futurs agronomes afin qu’ils soient bien préparés et puissent répondre aux exigences des métiers des domaines où l’analyse est primordiale : agroalimentaire, pollution atmosphérique, pollution des eaux, pollution des sols, pharmaceutique…

Entre découvertes et travail d’équipe, l’expérience fut enrichissante pour toutes et tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Un partenariat avec un éditeur pour renforcer la maîtrise des étudiants

L’IPEPS Seraing Technique entame un partenariat avec l’éditeur Wolters Kluwer, spécialisé notamment dans les logiciels de gestion administrative des cabinets d’avocats. 

Lire la suite...
Actus

Un bachelier en Eco-solidarité, une formation dans l’air du temps

En collaboration avec 6 établissements situés en province de Hainaut, l’IPEPS Seraing Supérieur proposera dès cette année une formation de Bachelier en Eco-solidarité dans un format hybride et innovant.

Lire la suite...
Actus

28 nouveaux Cadets-Pompiers débutent une formation de deux ans à l’Ecole du Feu

Cette formation s’adresse aux jeunes qui ont 16 ou 17 ans au début de la formation. Pendant deux ans, le samedi et durant les congés scolaires, ils se formeront à ce métier exigeant mais essentiel pour la sécurité des citoyens.

Lire la suite...