Le développement durable au cœur de la Rentrée académique de la HEPL

Le 12 octobre 2022, la Haute Ecole de le Province de Liège a organisé sa traditionnelle séance de Rentrée académique, sur le thème de l’engagement en matière de développement durable dans l’enseignement supérieur, et plus particulièrement à la HEPL.

Rassemblant la communauté HEPL ainsi que ses partenaires, cet événement a souligné l’importance de la sensibilisation au développement durable et de son intégration dans les cursus d’études supérieures.

À l’issue de la réflexion menée par la HEPL pour rédiger son plan stratégique, celle-ci avait réaffirmé l’importance des enjeux sociétaux, environnementaux et économiques liés au développement durable. La Haute Ecole a notamment pour mission de former des professionnels sensibilisés à la durabilité et conscients de l’impact de leurs actions sur la société et sur les générations actuelles et futures. Comme le souligne Muriel Brodure-Willain, Députée provinciale de l’Enseignement, de la Formation et de la Transition numérique, « nous formons les étudiants de telle manière qu’ils deviennent des citoyens responsables, capables de porter un regard engagé sur une thématique profondément actuelle. »

Gaëtan Castany-Texeira, président du Conseil Étudiant (CE) de la HEPL a d’ailleurs illustré cet engagement dans la foulée : « Il est facile de se sentir découragé en l’état actuel des choses, mais avec un peu de volonté, il est tout aussi facile d’agir. Continuez vos petits actes quotidiens car accumulés, ils feront la différence. »

Frédéric Delfosse, journaliste et maître-assistant à la HEPL, a facilité les échanges entre les différents intervenants de cette séance.

Des interventions qui appellent à l’action

Comment sensibiliser au développement durable et l’intégrer dans l’enseignement supérieur ? Voilà un questionnement auquel les intervenants ont apporté des éléments de réponse lors de cette Rentrée académique.

Natacha Zuinen, coordinatrice de la Direction du développement durable du Service Public de Wallonie (SPW), a présenté les « Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par l’ONU ». Elle a ainsi rappelé que l’Education de qualité est l’un des 17 ODD, avec entre autres pour cible l’éducation au développement durable. Selon elle, l’enseignement peut y contribuer, via un triangle stratégique impliquant l’intérêt porté par les décideurs, les actions de la communauté scolaire et les approches disciplinaires et interdisciplinaires autour du développement durable.

Corinne Charlier, cheffe du service de Toxicologie clinique et environnementale du CHU de Liège et professeure ordinaire à l’ULiège, est intervenue sur le thème « Perturbateurs endocriniens et développement durable, comment intégrer ces notions dans l’enseignement des sciences et de la santé ? ». Après une introduction sur la problématique de la présence des perturbateurs endocriniens dans notre société, elle a évoqué des solutions pour lutter contre ces perturbateurs dans le milieu scolaire telles que conscientiser la Direction et les enseignants, mettre en place une politique d’achat durable et résister à la peur du changement pour faciliter la transition. Corinne Charlier a conclu en précisant : « Notre environnement impacte notre santé, il est donc impératif d’agir aujourd’hui pour faire demain. »

Antoine Dubois et François Rigo, ingénieurs doctorants à l’Institut Montefiore de l’ULiège avec une thèse portant sur l’optimisation des systèmes énergétiques, ont quant à eux présenté « La fresque du climat, outil pédagogique de sensibilisation au changement climatique ». Concrètement, il s’agit d’un atelier de prise de conscience des changements climatiques en apprenant en groupe de façon autonome, active et collaborative. Chaque personne ayant participé à un atelier peut ensuite devenir animateur à son tour et participer à l’expansion du projet. « Aujourd’hui, ce sont quelque 500 000 personnes dans le monde qui ont participé à un atelier, soulignent-ils, et nous avons la volonté d’aller toujours plus loin pour impliquer un maximum de personnes ».

Enfin, trois duos d’étudiants et d’enseignants de la HEPL, représentant les formations de Bachelier en Construction, Agronomie et Coopération internationale, ont témoigné sur les actions concrètes menées en faveur de l’environnement dans le cadre de leur cursus. Au sein du Bachelier en Construction, on étudie notamment les techniques de construction durable. Les futurs agronomes s’appliquent quant à eux à étudier la gestion des déchets dans le respect de la nature à la Ferme didactique de Jevoumont. Enfin, les étudiants du Bachelier en Coopération internationale sont encadrés dans la réalisation de plaidoyers mettant en avant des projets qui rencontrent un ou plusieurs ODD. Ces thématiques sont abordées dans le cadre de projets concrets menés par les étudiants, qui s’accordent pour dire qu’ils gardent « un souvenir durable » de ce type de méthode pédagogique, qui les poussent non pas à avoir simplement une idée, mais aussi à la développer et l’analyser, pour la défendre au mieux.

Une exposition sur la fresque du climat et une ruche didactique

Dans le prolongement de la Rentrée académique, une exposition temporaire destinée à la communauté HEPL a été installée dans l’Agora du Campus 2000 pour une durée d’une semaine.

Celle-ci présente la fresque du climat élaborée par les membres du Collège de Direction de la HEPL. Une ruche didactique a également été placée par le Service provincial des Infrastructures et du Développement durable, l’occasion pour les étudiants et les membres du personnel de découvrir les secrets du fonctionnement d’une ruche et de la fabrication du miel, mais aussi de se souvenir du rôle fondamental que jouent les abeilles dans le bon fonctionnement de notre écosystème et de la biodiversité. La HEPL dispose d’ailleurs d’une ruche sur le toit de la Maison Erasmus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

Découvrez le nouveau catalogue des formations de l’EPAMU !

L’EPAMU, l’Ecole Provinciale d’Aide Médicale Urgente, organise depuis 1999 les formations de base, permanentes, spécifiques et les renouvellements de brevets des secouristes-ambulanciers. C’est la seule école agréée en province de Liège !

Lire la suite...
Actus Vidéo

2022 en images !

Découvrez en (quelques) images le bilan 2022 de l’Enseignement et la Formation de la Province de Liège !

Lire la suite...
Actus

Faire de sa passion pour le jeu vidéo son métier : une utopie ?

Le 14 décembre, la HEPL accueillait une série de conférences autour des études et métiers du jeu vidéo.

Lire la suite...