Le développement durable au centre des attentions du Bachelier en Communication

Deux activités liées au développement durable ont émaillé les mois de novembre et décembre dans le Bachelier en Communication de la HEPL. Leur finalité ? Questionner l’impact des préoccupations environnementales et la poursuite d’objectifs de développement durable sur les métiers et secteurs professionnels de la communication.

Sensibiliser aux thématiques du développement durable (DD) est également un leitmotiv pour le Bachelier en Communication. Dans le cadre de la formation des étudiantes et étudiants de cette formation, celles-ci sont approchées dans les cours mais aussi par des participations à des colloques ou conférences, sous un angle professionnalisant : comment la crise environnementale et les conséquences sociétales y afférant affectent-elles la pratique des métiers du secteur de la communication et du secteur culturel ?

Ces activités auxquelles participent étudiants et enseignants visent ainsi à forger des citoyens et des professionnels responsables, conscients de la priorité de ces enjeux fondamentaux. En novembre et décembre 2022, les étudiants ont par exemple participé à « Reboot ! », colloque en ligne axé communication DD, et appréhendé comment le Théâtre de Liège intègre les aspects DD.

Reboot ! Communiquons « responsable »

Le 14 novembre, les étudiantes et étudiants des blocs 1 et 3 ont donc participé à la 2e édition de « Reboot ! », colloque en ligne consacré à la « communication responsable », également appelée « communication durable » ou « éco-communication ».

« Reboot ! », événement organisé pour les étudiants en communication, vise à les sensibiliser aux enjeux de la responsabilité sociétale et environnementale. Qu’en est-il dans les secteurs professionnels de la communication, de la publicité, des relations publiques, de l’influence, du numérique ? Cinquante-quatre écoles françaises, suisses et belges, dont la HEPL, ont ainsi assisté au colloque. Par ailleurs, les étudiants du Bachelier – Assistant en psychologie se sont joints à eux dans le cadre de leur cours de « Communication en entreprise ».

Tous ont assisté à deux interventions :

  • Un cours-conférence portant sur la communication responsable, dispensé par des représentants français de l’AACC (Association des Agences Conseils en Communication) et de l’ADEME (Agence de la transition écologique), explorant la question : « Comment transformer la communication pour qu’elle devienne un instrument de transition ? » ;
  • Un exposé interactif sur le thème du « Greenwashing busting », livrant des astuces pour démasquer les campagnes de publicité qui abusent des arguments verts.

La communication a développé trop longtemps un imaginaire collectif allant dans le sens de la surconsommation. Elle doit s’inscrire à présent dans un mouvement visant à rendre les habitants de la planète plus sensibles à leurs responsabilités, pour un mode de vie permettant à chaque être vivant de vivre et non de survivre. Tel est le crédo de la communication responsable.

Face à ces questions de durabilité et de responsabilité environnementale, les métiers de la communication se doivent d’emboîter le pas et d’appréhender leurs pratiques professionnelles, en cohérence avec ces valeurs environnementales.

À travers ce « cours », les étudiants ont donc été amenés à réfléchir à l’avenir de leurs métiers, dans le respect de l’éthique écologique. Sans oublier de faire preuve d’esprit critique face à la pratique commerciale trompeuse qu’est le greenwashing, qui utilise de manière excessive les arguments environnementaux en publicité.

Ce fut l’objet du deuxième opus de « Reboot ! » où consommateur et communicateur ont été rendus attentifs aux indices non pertinents des publicités vertes… pas toujours si vertes que ça !

L’ancrage du Théâtre de Liège dans le développement durable

Comment les spectacles et le fonctionnement de cette institution culturelle s’inscrivent-ils dans le développement durable ? Pour apporter une réponse à cette question, le Théâtre de Liège est venu, le 9 décembre, à la rencontre des étudiants en communication des blocs 2 et 3, dans le cadre de leur cours « Communication et vulgarisation ».

Durant cet échange, Sophie Piret, responsable du service pédagogique, et Emmanuelle Lejeune, attachée aux projets durabilité au Théâtre de Liège, leur ont permis de découvrir et d’appréhender l’ensemble des étapes de conception d’un spectacle ainsi que leur ancrage en regard des objectifs du développement durable.

En effet, que ce soit pour la fabrication des décors, la confection des costumes, l’itinérance des spectacles ou même encore le thème abordé par certains d’entre eux, les deux intervenantes ont montré aux étudiants comment le Théâtre veille non seulement à émettre le moins de CO2 possible, mais aussi à recycler un maximum ce qu’il produit, ce qu’il consomme et ce qu’il véhicule.

Une démarche totalement en phase avec les préoccupations liées au réchauffement climatique, à la consommation responsable ou encore à la justice sociale. Des préoccupations partagées par les étudiants qui n’ont pas manqué, au terme de cette rencontre, de poser des questions aussi pertinentes les unes que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

Découvrez le nouveau catalogue des formations de l’EPAMU !

L’EPAMU, l’Ecole Provinciale d’Aide Médicale Urgente, organise depuis 1999 les formations de base, permanentes, spécifiques et les renouvellements de brevets des secouristes-ambulanciers. C’est la seule école agréée en province de Liège !

Lire la suite...
Actus Vidéo

2022 en images !

Découvrez en (quelques) images le bilan 2022 de l’Enseignement et la Formation de la Province de Liège !

Lire la suite...
Actus

Faire de sa passion pour le jeu vidéo son métier : une utopie ?

Le 14 décembre, la HEPL accueillait une série de conférences autour des études et métiers du jeu vidéo.

Lire la suite...