Devenir passeur de mémoire en 2023, une nécessité ?

Début mai, une quarantaine d’élèves de 5e année secondaire de l’Enseignement provincial et d’autres Pouvoirs organisateurs ont participé à un voyage lié au devoir de mémoire organisé par la Province de Liège.

Le groupe d’élèves, encadré par une équipe éducative, a visité pendant quatre jours plusieurs lieux-clés de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale : le château d’Hartheim, le mémorial de Güsen et le camp de concentration de Mauthausen en Autriche ainsi que le mémorial du procès de Nuremberg en Allemagne.

Des supports complémentaires ont également été utilisés pendant le séjour pour sensibiliser les jeunes aux dangers de l’extrémisme, avec le visionnage de films et de documentaires et la distribution d’une farde de documentation. Celle-ci comprenait notamment le livre de Paul Brusson, résistant liégeois ayant été déporté à Güsen et Mauthausen, et deux bandes dessinées, l’une intitulée « Le Photographe de Mauthausen » (racontant l’expérience concentrationnaire de l’Espagnol Francisco Boix) et l’autre réalisée par des anciens élèves de l’IPES de Seraing sur le thème de la Seconde Guerre mondiale.

Retrouvailles au Palais provincial

Le 7 juin, les élèves, accompagnés de leurs parents, enseignants et directions, ont été invités au Palais provincial afin de présenter, découvrir et partager le fruit de leurs réflexions. Journal intime d’un détenu, vidéos, carte mentale, plaquette avec numéro de détenu, maquette électrique représentant la salle des noms de Mauthausen, site internet, dessins et peintures, journal de bord du voyage… sont autant de productions transmises par nos nouveaux passeurs de mémoire.

Ce voyage, initié par Paul Brusson et la Province de Liège en 1995, n’avait pu être organisé depuis 2020 suite à la pandémie, mais restait toutefois bien présent dans les esprits. La délégation du Conseil provincial qui accompagnait le groupe a d’ailleurs rappelé, au cours du voyage, toute l’importance de mener ce type d’activité durant l’hommage rendu aux Belges décédés dans le camp de Mauthausen.

À l’heure où l’extrême droite revient en force, il est plus que jamais nécessaire que la jeune génération découvre et comprenne les horreurs du passé et des guerres pour endosser le rôle de passeur de mémoire. Pour faire perdurer la voix de ceux qui ne sont malheureusement plus, apprendre du passé et faire de son mieux pour préparer un avenir plus paisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

22 nouveaux diplômés en Sciences administratives

Chaque année, l’EPA, Ecole Provinciale d’Administration, organise cette formation qui permet aux agents des services publics d’acquérir les connaissances et compétences indispensables à une carrière ou une évolution de carrière dans les administrations publiques. Cette année, ce sont 22 lauréats qui ont reçu leur attestation de réussite. Durant 3 ans, ils ont suivi des cours […]

Lire la suite...
Actus

15 ans d’excellence et dès maintenant des pompiers volontaires prêts à l’emploi !

L’École des Cadets de la Province de Liège fête ses 15 ans et confirme en même temps son rôle d’acteur incontournable dans la formation des Sapeurs-Pompiers. 

Lire la suite...