Deux nouvelles options en agro-industries s’ouvrent au campus La Reid

Dès la rentrée 2022-2023, les étudiantes et étudiants en agronomie de la HEPL, et plus spécifiquement ceux en agro-industries et biotechnologies, pourront choisir entre deux options : « agroalimentaire et biotechnologies » ou « techniques viti-vinicoles ».

En effet, le monde agricole belge évolue, ses besoins aussi. Depuis sa création en 1989, l’orientation agro-industries et biotechnologies du Bachelier en Agronomie de la Haute Ecole s’est sans cesse repensée pour coller aux attentes du secteur. Celui-ci se diversifie et s’oriente dans de nouvelles voies… comme celle de la production du vin.

Le vin, de A à Z

Depuis une dizaine d’années, la Belgique voit son secteur vinicole se développer de manière exponentielle : le nombre de vignerons augmente chaque année et la superficie des vignobles belges a quadruplé. La province de Liège est d’ailleurs la province wallonne qui compte actuellement le plus grand nombre de vignobles !

Pour produire un vin de qualité, le secteur a besoin de s’appuyer sur des techniciens qualifiés. Actuellement, ceux-ci sont majoritairement formés en France. En ouvrant cette nouvelle option, la HEPL sera l’unique établissement en province de Liège à proposer un enseignement de plein exercice et de niveau bachelier dans ce domaine.

La formation permettra aux diplômés de s’investir dans différentes étapes du process de production vinicole : de la vigne à la bouteille ! Un défi que le Bachelier en Agronomie entend relever avec l’appui de professionnels qui viendront transmettre leur expertise, leurs connaissances et leur passion. Les étudiants pourront aussi bénéficier des infrastructures du vignoble didactique du CPFAR (Centre provincial de formation en agriculture et ruralité) et de la collaboration d’autres vignobles locaux.

Focus sur l’agroalimentaire et les biotech’

Spécialisés notamment en technologies agro-industrielles, techniques d’analyse chimique et microbiologique, génie biologique, génie biochimie et alimentaire, les étudiantes et étudiants de l’option agroalimentaire et biotechnologies pourront évoluer tant en amont qu’en aval de l’agriculture au sens large : traitement, conservation et transformation des ressources naturelles animales et végétales, amélioration de la qualité des denrées alimentaires, agrofourniture…

Ils pourront également travailler dans les industries actives dans les biotechnologies : entreprises pharmaceutiques, chimiques, pharmaceutiques, phytopharmaceutiques mais aussi dans des laboratoires et instituts de recherche.

La polyvalence, un atout majeur

Quelle que soit l’option choisie, les diplômés du Bachelier en Agronomie – orientation Agro-industries et biotechnologies seront des techniciens disposant de la polyvalence nécessaire pour intégrer les nombreux métiers qui s’ouvriront à eux à l’issue de leurs études à la HEPL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Actus

Un partenariat avec un éditeur pour renforcer la maîtrise des étudiants

L’IPEPS Seraing Technique entame un partenariat avec l’éditeur Wolters Kluwer, spécialisé notamment dans les logiciels de gestion administrative des cabinets d’avocats. 

Lire la suite...
Actus

Un bachelier en Eco-solidarité, une formation dans l’air du temps

En collaboration avec 6 établissements situés en province de Hainaut, l’IPEPS Seraing Supérieur proposera dès cette année une formation de Bachelier en Eco-solidarité dans un format hybride et innovant.

Lire la suite...
Actus

28 nouveaux Cadets-Pompiers débutent une formation de deux ans à l’Ecole du Feu

Cette formation s’adresse aux jeunes qui ont 16 ou 17 ans au début de la formation. Pendant deux ans, le samedi et durant les congés scolaires, ils se formeront à ce métier exigeant mais essentiel pour la sécurité des citoyens.

Lire la suite...