Armistice : hommage à nos soldats disparus

Ce mardi 8 novembre 2022, le Lycée Technique Provincial Jean Boets a été invité à participer à la cérémonie de commémoration de l’Armistice organisée par la Ville de Liège. L’occasion de se souvenir des nombreux disparus ayant donné leur vie pour défendre nos libertés.

Durant cette traditionnelle cérémonie, mise entre parenthèses durant deux années en raison de la pandémie, des élèves des différents Pouvoirs organisateurs accompagnent les autorités de la Province et de la Ville de Liège ainsi que les représentants de différents pays dans le cimetière de Robermont. Une classe de la section « Sciences sociales et éducatives » du Lycée Jean Boets a ainsi apporté sa contribution en effectuant des lectures de textes mettant à l’honneur certaines tombes et monuments du cimetière.

Ces hommes qui ont défendu notre pays

Luca a ainsi évoqué Pierre Louis Barthélemy Merx, volontaire belge de la Première Guerre à soixante-cinq ans. Le doyen des volontaires a accompli plusieurs actes de bravoure : il a notamment sauvé la vie du futur Roi Léopold III avant d’être fait Chevalier de l’Ordre de Léopold II.

Esther a, quant à elle, cité Oswald Duchesne et Richard Hubens, deux victimes liégeoises tombées respectivement lors de la Bataille de l’Yser et au Havre. Enterrés à l’époque à proximité du lieu de leur décès, ils reposent maintenant au cimetière de Robermont, leur famille ayant demandé le rapatriement de leur corps. D’eux, Esther dira que « rendre hommage aux soldats belges tombés lors de la Première Guerre mondiale, honorer la mémoire de ceux qui ont versé leur sang et donné leur vie pour que nous puissions vivre en paix, ces actions entrent de plein droit dans les domaines du patrimoine militaire et de la Mémoire. »

Au pied du Monument interallié, Walid a retracé le parcours et les actions du Roi Albert Ier. Durant la guerre, notre Roi a ainsi pris part au conflit de manière active, repoussant l’ennemi tout en veillant à la sauvegarde de la vie de ses soldats. Cette volonté de ne pas gâcher inutilement des vies humaines et de constamment veiller à la défense de la neutralité de notre pays ont fait de lui une personnalité populaire auprès de son armée et de son peuple.

Des hommages aux victimes du totalitarisme

Le large groupe, également accompagné par des vétérans porte-drapeaux, s’est arrêté devant d’autres monuments, notamment ceux dédiés « A l’Absent » et à l’Italie. Devant la stèle dédiée aux martyrs victimes de la barbarie nazie, Marie-Malvy a eu des mots forts concernant toutes les formes d’extrémisme et de totalitarisme.

Portée par plusieurs citations de survivants des camps, sa prise de parole précise que « le renforcement de la démocratie et de la paix dans le monde, acquis fragiles, n’a jamais été une tâche aisée… Et le contexte géopolitique actuel, en ce sens, pose de nouveaux défis. […] Le fait est qu’en réduisant l’espace dévolu aux défenseurs des droits humains et à la société civile, les régimes autoritaires compliquent toujours plus la tâche de ceux qui entendent apporter leur soutien aux moteurs essentiels de la démocratisation. »

Un acte symbolique unique à l’occasion du centenaire de la tombe du Soldat inconnu

À l’occasion du centième anniversaire de l’installation de la tombe du Soldat inconnu au pied de la Colonne du Congrès à Bruxelles, la traditionnelle cérémonie liégeoise a été marquée par un acte symbolique réalisé par des élèves et des soldats de l’armée belge. De la terre sacrée a en effet été prélevée de tombes de soldats inconnus à travers tout le pays. Cette terre, récoltée par Josua et deux autres élèves, a été placée dans une urne et acheminée vers Bruxelles par une équipe de militaires dès la fin de la cérémonie. Cette urne sera placée dans la tombe du Soldat inconnu de Bruxelles lors de la cérémonie nationale de ce 11 novembre. 

Les différentes cérémonies de l’Armistice organisées sur le territoire rappellent l’importance de ne pas oublier notre passé, nos victimes ainsi que les survivants des différentes guerres, aujourd’hui disparus. Comme Marie-Malvy l’a mentionné lors de la cérémonie, « [le passé] nous incite à ne jamais abandonner le combat, à continuer de sensibiliser à l’éducation citoyenne les adultes de demain, présents ce jour, à insister sur l’importance du rôle de Passeur de mémoire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus

Le développement durable au cœur de la Rentrée académique de la HEPL

Le 12 octobre 2022, la Haute Ecole de le Province de Liège a organisé sa traditionnelle séance de Rentrée académique, sur le thème de l’engagement en matière de développement durable dans l’enseignement supérieur, et plus particulièrement à la HEPL.

Lire la suite...
Actus

L’École Provinciale d’Administration fête ses 100 ans !

Créés en 1922 à l’initiative des provinces, les cours de sciences administratives ont été constamment adaptés pour répondre aux besoins des agents de la fonction publique locale et provinciale. 100 ans de formation pour des services publics de qualité.

Lire la suite...
Actus

Erasmus+ : ça bouge dans nos écoles !

L’IPES Huy, l’IPES Hesbaye, l’Athénée de Flémalle Guy Lang et les Services de la Guidance du Département Formation ont accueilli mi-octobre une délégation française d’assistantes sociales, originaires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans le cadre du programme Erasmus+. Au programme : découvertes et échanges de bonnes pratiques ! 

Lire la suite...